Le Titre Professionnel de niveau 2 Concepteur Développeur Informatique équivaut à un BAC+4

Le Titre Professionnel de niveau II Concepteur Développeur Informatique est un diplôme d’Etat équivalent à BAC+3/BAC+4. Il valide l’acquisition des compétences identifiées pour le métier. Il se passe pendant la dernière semaine de formation en Centre. Face à un jury composés de professionnel·le·s en activité, la/le stagiaire présente le résultat de la mise en oeuvre des compétences demandées au sein d’un ou de plusieurs projets effectivement réalisés et fonctionnels. En obtenant le Titre Professionnel Concepteur Développeur Informatique, l’apprenant·e peut se présenter sur le marché du travail pour prétendre à certains postes.

Définition de l’emploi type et des conditions d’exercice (rubrique RNCP)

Le(la) concepteur(trice) développeur(se) informatique prend en charge la conception et le développement d’applications informatiques. Il(elle) agit avec autonomie et le cas échéant avec des responsabilités d’animation et de coordination, dans le cadre de projets visant à automatiser un ou plusieurs processus de l’entreprise. Ces projets font suite à des demandes formulées directement par un client, par une maitrise d’ouvrage ou par l’intermédiaire d’un chef de projet, afin de réaliser de nouvelles applications ou la maintenance évolutive d’applications existantes.

Il(elle) peut travailler en tant que salarié(e) d’une entreprise, pour un client de la société de services qui l’emploie, ou en tant qu’indépendant directement pour un client. Ses activités diffèrent selon la taille et l’organisation du projet. Pour les projets de petite taille, il(elle) peut mener en autonomie la conception et le développement de l’application. Dans le cas de moyens et de grands projets, il(elle) travaille soit au sein d’une équipe hiérarchisée sous la responsabilité d’un chef de projet, soit en équipe pluridisciplinaire. Il(elle) applique et fait appliquer les normes de qualité et de sécurité logicielle de son entreprise ou de son prestataire de services.

Il(elle) s’adapte rapidement aux évolutions technologiques du secteur informatique.
La connaissance du métier du client pour lequel il(elle) réalise l’application est le plus souvent demandée.
La réalisation du projet dont il(elle) a la charge nécessite de sa part organisation et gestion du temps, ainsi que, le cas échéant, le suivi des développeurs affectés au projet.
Il(elle) prend en compte les contraintes économiques, en termes de coûts et de délais.
Assurant sa mission dans des entreprises et des contextes professionnels divers, il(elle) est mobile géographiquement et s’adapte aux nouveaux environnements de travail.
Il(elle) fait preuve de capacités relationnelles avec des interlocuteurs tels que la maîtrise d’ouvrage, les utilisateurs, le chef de projet, l’architecte logiciel, les experts techniques et les autres développeurs, tout en conciliant des exigences contradictoires.

Secteurs d’activité et types d’emplois accessibles par le détenteur du titre (rubrique RNCP)

Les différents secteurs d’activités concernés sont principalement :

  • Société de services et d’ingénierie informatique (SSII) réalisant des prestations de développement d’applications, en régie ou au forfait
  • Structure utilisatrice, de type entreprise du secteur privé ou public, possédant un service dédié aux études et aux développements informatiques
  • Activité d’informaticien d’études indépendant

Les types d’emplois accessibles sont les suivants :

  • Développeur informatique
  • Développeur en nouvelles technologies
  • Développeur d’applications mobiles
  • Développeur Web
  • Analyste programmeur
  • Informaticien d’application
  • Informaticien de développement
  • Concepteur d’applications
  • Concepteur développeur
  • Ingénieur d’études et développement