Durée : 175 heures

Définition, description de l’activité type et conditions d’exercice

L’activité consiste à automatiser des processus d’entreprise manipulant et traitant de grands volumes de données.
A partir des besoins des utilisateurs formalisés dans un cahier des charges, le concepteur développeur informatique modélise, crée ou adapte une base de données et rédige la documentation technique associée, afin d’assurer le stockage et la gestion des données d’un système d’information.

Les productions attendues de la part du concepteur développeur informatique sont le schéma entité association formalisé et le schéma physique de données optimisé.
Elles comportent les scripts de génération des tables, les scripts de génération des jeux d’essai ainsi que les scripts de sauvegarde et de restauration de la base de données de test.
Elles comprennent enfin les composants logiciels, ceux gérant l’intégrité et ceux issus des règles de gestion du cahier des charges.

Dans l’étape d’analyse, le concepteur développeur informatique utilise le cahier des charges de l’application pour établir le dictionnaire des données, la formalisation des règles de gestion et la modélisation des données, avec le modèle entité association.

Dans l’étape de conception technique, le concepteur développeur informatique définit le modèle optimisé des données, ainsi que les vues et les index associés.
Il génère les scripts de génération de tables en tenant compte des différents rôles et des règles de sécurité. Il identifie les composants nécessaires aux diverses transactions à réaliser, et établit la documentation technique.

Dans l’étape de réalisation, le concepteur développeur informatique génère la base de données opérationnelle.
Il programme les triggers, les procédures stockées ou les fonctions pour implémenter les traitements requis, en tenant compte des cas d’exception et en utilisant des transactions pour gérer les conflits d’accès et garantir l’intégrité des données.
Il programme les scripts de génération des jeux d’essai, les scripts de sauvegarde et de restauration de la base de données de test, et teste les composants réalisés.

L’activité « développer la persistance des données » se situe dans toutes les étapes du processus de développement des applications nécessitant la persistance de données dans une base de données relationnelles.

Elle se réalise seul ou en équipe à partir du cahier des charges de l’application. Le concepteur développeur informatique a la responsabilité des schémas et des composants qu’il réalise, ainsi que de l’intégrité du contenu de la base de test.

Les environnements de développement et de test sont prédéfinis. Le langage de programmation utilisé est le langage de script de la base de données.

Le concepteur développeur informatique dispose d’une méthodologie et d’un outil de modélisation des données. Il prend connaissance des spécificités du domaine d’application et, dans le cadre d’opérations de maintenance évolutive, il prend en compte la base de données existante. Il respecte les contraintes de sécurité telles que l’accessibilité, la confidentialité et l’intégrité.

L’usage de la langue anglaise est requis pour la lecture des documentations techniques, l’utilisation de logiciels non francisés et les échanges au moyen de courriers électroniques et de forums.

Il sollicite l’expertise de communautés de développeurs, d’éditeurs de logiciels et d’administrateurs de bases de données afin de trouver des solutions aux problèmes techniques rencontrés.

Liste des compétences professionnelles de l’activité type

Activité type suivante : Développer une application n-tiers455 heures